LE BLOG ONILIA


Catégories


Twitter


"RT @VivienPoujade: Le "Conseil de la semaine" pour les #entrepreneurs by @VivienPoujade et @Diateino : "Sollicitez le regard extérieur d'un…"

"RT @VivienPoujade: Le "Conseil de la semaine" pour les #entrepreneurs by @VivienPoujade et @Diateino : "Apprenez à mener des réunions inter…"

LE BLOG ONILIA

/ 0

DIGITAL

Digital et médical : une véritable révolution est en marche

16 février 2016

Parmi les secteurs les plus touchés par la révolution numérique, le médical est celui pour lequel les promesses sont immenses. Les avantages du numérique sont déjà nombreux dans le domaine de la médecine, mais ils pourraient être nettement plus importants dans les prochaines décennies. Grâce aux bases de données, aux simulateurs, et aux divers outils numériques, la médecine pourrait notamment gagner en rapidité et en efficacité.

Une santé connectée

De plus en plus d’appareils qui nous entourent au quotidien sont connectés, c’est-à-dire qu’ils permettent d’enregistrer des données et peuvent communiquer avec d’autres appareils connectés. Avec son smartphone ou sa tablette on peut désormais accéder à des données supplémentaires sur son propre état de santé.

Les données ainsi accumulées permettent un suivi en temps réel et nettement plus précis, que ce soit pour les patients ou les médecins. Nous ne sommes qu’à l’aube de cette numérisation, mais cela pourrait aller très vite. Il est fort probable que dans les prochaines années, nos données de santé mesurées en temps réels soient directement communiquées au médecin afin d’être collectées et analysées par des outils précis.

Des professionnels connectés

Les professionnels de la santé utilisent déjà les outils numériques. Selon une étude du CESSIM en partenariat avec Ipsos, le numérique est déjà au cœur des pratiques des professionnels de la médecine. Ainsi, si l’on s’intéresse aux médecins généralistes on constate que 71 % d’entre eux utilisent Internet tous les jours pour leur travail. Ce chiffre descend à 62 % chez les médecins spécialistes, et à 68 % chez les pharmaciens.

D’ailleurs, ces derniers sont 60 % à utiliser Internet pour se former, alors qu’ils ne sont que 51 % chez les généralistes et 49 % chez les spécialistes. Une grande majorité de ces professionnels de la médecine possède un smartphone puisqu’ils sont 80 % chez les médecins généralistes, 76 % chez les spécialistes et 75 % chez les pharmaciens. Par contre, pour la tablette tactile les chiffres sont nettement plus faibles avec 39 % des médecins généralistes et spécialistes qui en possèdent une, et 27 % chez les pharmaciens. Dans tous les cas, 60 % des pharmaciens utilisent leur tablette ou leur smartphone dans le cadre professionnel, 71 % pour les médecins spécialistes et 72 % pour les généralistes.

À noter que tous ces chiffres sont en progression ces dernières années.

Processus de digitalisation

Le digital dans le domaine de la santé ne s’applique pas uniquement à l’utilisation d’Internet, de plus en plus d’applications et d’autres outils se développent.On pense notamment à des logiciels et des applications comme DISCOVER-MY-IMPLANT. L’objectif est de rendre la médecine plus efficace, plus rapide et plus adaptée au monde d’aujourd’hui. Faire appel à une agence digitale ou un studio 3D pour développer ces logiciels devient chose de plus en plus courante chez les médecins.

L’application DISCOVER-MY-IMPLANT  est un catalogue en 3D temps réel permettant aux professionnels de présenter leurs produits (instruments, prothèses, etc.) à des clients de manière innovante. Cette application mobile n’est qu’un exemple parmi d’autres mais elle illustre bien les diverses possibilités du numérique dans un domaine comme la médecine.